• 01

    Quand,Plongé dans des songes je ne vois plus d'abîmes,
    Les incidences présentes sont des promesses possibles,
    Et, mes reveries,grises
    De bénéfiques carrés comme d'époques indicibles,
    A contempler jardins et passages perpétuels,

    J'entends par les fenêtres,
    Voie claire dans mes murs gris et mon dos qui me pèse,
    Un familier refrain lancé au fil de l'air:

    " - Le lac est beau, fraîche est son eau, ... "

    Lors, mon esprit s'esclaffe fort dans un serein sourire,
    Des senteurs de tilleul remontent les années,
    Et des rêves,
    De cèdres-libres,
    Des menuiseries,
    Apaisent mon cou noueux,
    Mainte-fois tronçonné.

    Je ne redoute plus tous ces chocs électriques,
    Des quotidiens véreux,
    Des affinités d'âme charpentent les échos,
    Des futurs à passer,
    Et cela est heureux.


    Tags Tags : , , , ,